L'infolettre d'octobre 2020


Chers amis,


Nous espérons que vous allez pour le mieux en dépit de la crise sanitaire et de ses nombreuses conséquences. Avec le Club France Initiative et à l’Assemblée nationale, nous nous sommes d’ailleurs battus ces dernières semaines sur deux problématiques concernant l’activité et la mobilité des Français établis hors de France : la séparation des couples binationaux, en relayant le mouvement #LoveIsNotTourism, et les difficultés rencontrées par les entrepreneurs français à l’étranger, en demandant un volet d’aides dédiées dans le cadre du plan France Relance. Nous avons interpellé le Gouvernement. Nous avons aussi intéressé les médias à ces combats.


Dans cette newsletter, vous trouverez notamment deux chroniques internationales, l'une du Secrétaire général Christian KOENIG sur l'enseignement vecteur d'influence, l'autre de l'Ambassadeur Jean-Maurice RIPERT sur la politique commerciale de la Chine, une interview de Sophie LARTILLEUX-SUBERVILLE, Vice-présidente du Conseil consulaire de San Francisco et Directrice de l’Institut de recherche en santé mentale de Palo Alto, une analyse sur le Liban de Joseph ATALLA, enseignant à Sciences-Po et spécialiste du Moyen-Orient, une analyse sur le tourisme et la perte d'influence pour la France de Vincent BERTHIOT, co-fondateur du Club, un point de situation sur nos démarches pour que le Gouvernement vienne en aide aux entrepreneurs français à l’étranger qui se trouvent en difficulté.


Dans le cadre de la reprise des débats du Club France Initiative, nous vous adresserons dans les tout prochains jours une invitation à participer à un échange autour de Joseph MAÏLA, enseignant à l'ESSEC et professeur de géopolitique, ancien directeur de la prospective au ministère des Affaires étrangères, sur le thème des enjeux de l’influence de la France au Moyen-Orient en général et au Liban en particulier. Une mise en perspective indispensable pour mieux saisir les opportunités et les menaces en cours au pays du cèdre.


Vous le savez, le Club France Initiative a pour ambition de mettre la communauté des Français de l’étranger au cœur de la stratégie d’influence internationale de la France. Pour connecter et mobiliser nos forces vives établies hors de France, nous avons besoin de vous : nous avons besoin que vous nous rejoigniez, que vous nous souteniez et que vous fassiez connaître le Club France Initiative autour de vous. Nous comptons sur vous !

L’équipe du Club se joint à moi pour vous souhaiter une bonne lecture.

Sincèrement,

Anne GENETET

Présidente


Rejoindre / soutenir le Club France Initiative



Un vecteur d’influence qui s’affirme : l’enseignement supérieur


Comme il y a une saison des prix littéraires, il y a une saison des classements d’universités et d’établissements. Ceux de 2020 donnent des signes plutôt positifs pour l’enseignement supérieur français et on peut voir dans cette tendance un levier d’influence qui s’affirme, tout en gardant à l’esprit les limites et les effets pervers de ces classements, ainsi que le chemin qui reste à parcourir.


Alors que les Etats-Unis sont familiers des classements de leurs universités depuis longtemps, c’est il y a une vingtaine d’années que sont apparus des classements internationaux d’abord dans un domaine restreint, les “business schools”, puis plus largement des universités. On connaît ainsi les classements du Financial Times des programmes et écoles de management, ils se sont multipliés au fil du temps. Au début des années 2000 sont apparus de nombreux classements internationaux d’universités, dont le fameux “classement de Shanghai”, établi à l’origine par l’université Shanghai Jiao Tong. Il est intéressant de noter que l’origine de ce classement est un besoin de “benchmark” pour hisser cette université, très réputée en Chine, au niveau des références mondiales.


[...]


Lire la suite de la chronique de Christian



Toujours la Chine bien sûr, mais autrement


Pour qui s’intéresse à la Chine, il faut absolument lire le rapport annuel que vient de publier la Chambre de commerce européenne en Chine. Il détaille, sans acrimonie mais avec franchise, les difficultés rencontrées par les entreprises européennes pour y développer leurs activités, en cette période particulièrement difficile marquée par la crise du COVID-19, par le durcissement du régime de Pékin et enfin par les tensions que ces deux évolutions ont fait naître. Mais il permet aussi de garder espoir en l’avenir de relations apaisées.


La Chambre souligne l’amélioration des relations sino-européennes depuis 2018, après des années difficiles. La participation de XI Jinping à un “sommet” quadripartite France-Allemagne-UE-Chine, en mars 2019 à Paris, traduit un choix politique assumé par Pékin vis-à-vis d’une Europe qui se dote peu à peu des éléments de la puissance. L’Union Européenne reste le premier partenaire de la Chine en matière de commerce et d’investissements et reste attractive en termes de recherche et d’innovation. Une accélération substantielle des négociations Chine-UE intervient en 2018-2019 : signature de l’accord sur la sécurité aérienne (BASA), conclusion de l’accord “100+100” sur les indications d’origine agricoles, volonté de conclure l’accord de protection des investissements au plus tard à l’automne 2020 (Sommet de Leipzig).


[...]


Lire la suite de la chronique de Jean-Maurice



Sophie LARTILLEUX-SUBERVILLE, Conseillère consulaire de San Francisco


Sophie LARTILLEUX-SUBERVILLE vit aux États-Unis à San Francisco où elle dirige l’Institut de recherche en santé mentale de Palo Alto et est Vice-présidente du Conseil consulaire. Née à Mexico, elle a vécu “100% hors de France”. Elle revient sur son parcours, ses projets et l’image de la France en Californie.


Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?


Je suis une Française ayant vécu 100% hors de France ! Née de parents français au Mexique où mon père, qui travaillait dans l’industrie du tourisme, venait de s’installer, j’ai effectué ma scolarité au lycée français de Mexico jusqu’au bac, puis j’ai suivi une formation commerciale aux Etats Unis. Chaque été, nous allions en France pour les vacances.


[...]


Lire la suite de l'interview de Sophie



Les entrepreneurs français à l'étranger ont besoin d’être aidés !


Les entrepreneurs français à l’étranger vivent des situations économiques et humaines particulièrement difficiles du fait des conséquences économiques de la crise sanitaire sur leur activité. Après l’effondrement de leur trésorerie, beaucoup ont dû se résoudre à licencier et à vendre des biens personnels pour sauver leur entreprise. C’est tout particulièrement le cas dans les secteurs du tourisme, de la logistique et de l’export.


[...]


Lire la suite du post



Le reportage de France Inter sur les entrepreneurs français à l'étranger dans le journal de 8h du 17 septembre 2020




Liban : État de crises … et de solutions ?


par Joseph ATALLA, Enseignant à Sciences-Po, spécialiste du Moyen-Orient.


Après l'explosion du port de Beyrouth le 04 août dernier, les pays arabes et occidentaux ont pris l'initiative d'exprimer leur solidarité, de présenter leurs condoléances et de s'engager à soutenir Beyrouth. Certains ont envoyé des avions chargés de médicaments et de nourritures, tandis que d'autres ont pris en charge un contingent de blessés. Ceci dit, pendant ses vacances estivales, le Président de la République Française a décidé de surprendre tout le monde en se rendant sur place.


[...]


Lire la suite de l'analyse de Joseph



Tourisme : une perte sèche pour l’influence de la France


par Vincent BERTHIOT, co-fondateur du Club France Initiative


Le secteur du tourisme est clef pour l’économie française. A lui seul, il représente plus de 7% du PIB national et plusieurs millions d’emplois non délocalisables. Il est tout simplement le premier secteur économique de services de l’Hexagone.


Mais le tourisme est bien plus que cela pour la France car il est aussi le produit d’appel de la marque "France". Plusieurs études de marché montrent que la destination France est la plus désirée au monde par les touristes de tous les continents. La France et Paris sont les destinations les plus citées lorsque l’on pose la question du « voyage d’une vie ». Notre pays est d’ailleurs la première destination touristique mondiale en nombre d’arrivées internationales.


[...]


Lire la suite de l'analyse de Vincent



29 et 30 mai 2021 : nouvelle date des élections consulaires


L'élection des conseillers des Français de l'étranger et des délégués consulaires initialement prévue les 16 et 17 mai derniers avait été reportée au mois de mai 2021 en raison de la situation sanitaire.


Sous réserve du rapport que le Gouvernement remettra au Parlement début 2021, l'élection devrait se tenir les 29 mai 2021 pour le continent américain et les Caraïbes et le 30 mai 2021 pour le reste du monde.




247

C'est le montant en millions d'euros du plan export de France Relance présenté début septembre.




Voir le plan export de France Relance




Clément BEAUNE

"L'Europe, par delà le Covid-19"

dans Politique étrangère

automne 2020



Philippe LE CORRE, John FERGUSON

"How Europe's Big 3 Are Shifting on China"

www.thediplomat.com

14 août 2020



Frédéric MAURO

"Vers la fin de l'Union européenne ou son renouveau ?"

30 juillet 2020

www.iris-france.org

56 rue de Boulainvilliers - 75016 Paris, France

© 2020 par Club France Initiative